Ce jour là, au Rwanda, une ethnie décide d’en exterminer une autre. La communauté internationale ne peut ou ne veut pas agir… Plus d’un million de personnes disparaîtront dans ce qui est et restera comme le dernier génocide du 20ème siècle.

 

Le 6 avril 1994, le président-dictateur du Rwanda, Juvénal Habyarimana, est tué dans un attentat contre son avion personnel. Ses fidèles de la majorité hutuentreprennent aussitôt le massacre de la minorité tutsie (10% de la population) et des hutus modérés.